signification du mal dans le tarot rider waite marseille le graal

LE DIABLE

SUCCOMBER A LA TENTATION

Signification du Diable dans le Tarot Rider Waite et Marseille - Arcane Majeur 15

ESSENCE

BLOCAGE

inversion, excès, asservissement

addiction, malfaisance

Signification du Diable dans le Tarot Rider Waite et Marseille - Arcane Majeur 15

SYMBOLISME

Signification du Diable dans le tarot

L’arcane n°15 du tarot, le Diable, est posé sur son trône de face en nous regardant droit dans les yeux, comme Le Pape, La Papesse, L’Empereur, ou La Justice le faisaient. Comme eux il a donc soit quelque chose à enseigner, soit à imposer. Le Diable interagit directement avec l’humain que nous sommes.

Attraction terrestre

Tous les arcanes cités avant précédaient le Diable (n°2, 4, 5, 11) et faisaient partie du cheminement terrestre. Le Diable est le dernier arcane dans cette position de face. Ici nous ne sommes plus dans le cheminement terrestre de l’âme (voir La Mort), mais dans « l’au-delà ». Cependant le Diable est celui qui rappelle et se rattache à l’ancienne vie terrestre. Sa tête triangulaire représente le symbole de l’élément terre.

Le fond noir de la carte s’explique certainement par le fait que nous sommes encore à l’intérieur de la montagne de l’au-delà vue sur La Mort.

Le pentagramme au-dessus de sa tête est renversé. Dans la signification originelle le pentagramme pointe en haut est un signe rituel permettant de chasser les démons. La pointe supérieure représentant l’esprit, et les quatre autres pointes les quatre éléments. Le pentagramme inversé met donc l’esprit tout en bas et le fait dominer par la matière. Les pointes des éléments terre et feu se retrouvent en haut. Les queues des diablotins rappellent justement la terre (la vigne) et le feu.

De mèche avec Mercure

La forme du Diable évoque le dieu romain Mercure (Arthur Waite le dit lui-même dans son livre, mais ne dit pas de quelle manière). Voilà comment. D’abord par le symbole planétaire que l’on retrouve dans les cornes. Ensuite par le caducée qui est l’attribut du dieu Mercure. Le caducée a des ailes (le diable a deux ailes), un bâton (la torche du diable), deux serpents qui s’enlacent formant l’image d’un maillon (les chaînes des diablotins). Je vous ai dit au début que nous étions dans le royaume de l’au-delà. Qui est Mercure, c’est un dieu psychopompe, ce qui signifie qu’il doit guider les âmes des défunts dans l’au-delà. Et devinez à qui Mercure est chargé d’amener les âmes ? A Hadès, le maître des enfers !

Le feu par le feu

Les diablotins enchaînés sont bien évidemment des âmes humaines conquises par le diable, qui sont en train de subir le Purgatoire. Leurs cornes montrent qu’ils s’étaient identifiés avec le diable. Quant à leurs queues, elles évoquent les raisons de leur captivité. La queue en raisin évoque l’abondance et la terre, donc les péchés capitaux chrétiens attachés à la matière que sont la gourmandise, l’avarice et la luxure. La queue en flamme évoque les péchés immatériels que sont la colère, l’orgueil, l’envie, la paresse. Les diablotins sont attachés par le cou, comme des animaux, marquant la faiblesse de leur esprit et leur asservissement.

Nous avons vu que la carte précédente, la Tempérance se chargeait de diriger les âmes selon leur pureté, soit en les versant dans la coupe de la miséricorde (l’eau purificatrice), soit en les versant dans la coupe de la sévérité (le feu salvateur). La torche que tient le Diable est donc certainement le feu salvateur réservé aux moins vertueuses.

Du Paradis à l’Enfer

J’ai avancé à propos de la carte des Amoureux que la scène était une image de la Genèse et donc du Paradis. Or en mettant les cartes du Diable et des Amoureux en comparaison, on se rend compte que la carte du Diable est identique à la carte des Amoureux, sauf qu’elle en est le « négatif ». Dieu devient le Diable, la lumière l’obscurité, la bénédiction une malédiction, les fruits et les flammes des arbres du Paradis montant vers le ciel pendent à la queue des deux damnés, la montagne Sainte devient le piédestal du Diable, la liberté la captivité, etc. C’est le Paradis à l’envers, c’est à dire l’Enfer, ou plus exactement le Purgatoire, qui est une sorte « d’enfer temporaire », comme nous le verrons dans la carte suivante, La Tour.

L’égal de Dieu

Intéressons-nous enfin au bras droit du Diable. Les doigts de sa main sont regroupés et forment un signe. C’est la lettre hébraïque Shin, qui forme le signe hébraïque « El Shaddaï ». El Shaddaï signifie « Dieu Tout-puissant ». Nous pourrions dire « alors finalement le Diable salue Dieu ! ». Non, le Diable se salue lui-même. Et c’est là qu’intervient le dernier signe. Dans la paume de la main qui fait le signe « Tout-Puissant », se trouve une marque. C’est la marque de la bête mentionnée dans l’Apocalypse (la bête fit que tous reçussent une marque dans leur main droite). Cette marque que nous avons déjà croisée sur la carte du Pendu, est le signe de Jupiter. Jupiter était le dieu que servaient les romains et les césars au début du christianisme et au nom duquel ils effectuaient les sacrifices, animaux et humains (les crucifiements…).

Le Diable séduit l’humain par ses faiblesses, puis se nourrit de ses excès. Il aime tout parodier et tout renverser : les mots, les symboles, les valeurs, les sexes.. Il a mis la matière au-dessus, et l’esprit la tête en bas. Tout comme il l’avait fait avec le Pendu, mais celui-ci s’était montré plus fort.

Dans le chemin de l’âme le diable représente son expiation.

EXPLICATION

Interprétation du Diable dans le tarot

La carte du Diable apparaît dans le tarot pour vous prévenir que vous êtes en train de devenir captif. Vous vous passez vous-même des chaînes qui vous retiennent. Le diable est la carte de l’autolimitation. Les choix sont faits volontairement. Bien que la tentation vienne de l’extérieur, la décision vous appartient et vous en portez la responsabilité. Il peut s’agir d’excès de toutes sortes : orgueil, amour-propre, égocentrisme, avarice, sexe, boisson, destruction, paresse, jalousie… Le Diable a retourné les valeurs et fait passer la matière avant l’esprit. 

Le diable est un séducteur, il est là pour vous vendre innocemment ses vices. Ils sont tellement agréables, comment pourraient-ils être mauvais ? La société mondaine se charge en permanence de les colporter. Vous n’avez peut-être même pas conscience que votre comportement est aliénant. Le piège se referme petit à petit. La Tempérance nous a appris que c’est dans l’excès que se cache le mal. Vous êtes sûrement l’esclave d’une relation malsaine et toxique, quel qu’en soit l’objet ou le sujet.

La bonne nouvelle, c’est que vous êtes également libre de mettre fin à votre emprisonnement. Voudrez-vous sortir de votre cage ou être comme l’oiseau qui reste dedans quand on ouvre la porte?

La carte du Diable est l’archétype de l’ALIÉNATION. Se moquant des valeurs, tombant dans la démesure, enfermant dans des comportements limitants. Son archétype secondaire est le Mal.

les 3 essences du Diable

signification du diable tarot rider waite marseille le graal

INVERSION

Prendre des choses déjà établies pour les transformer en les renversant.

signification du diable tarot rider waite marseille le graal

EXCÈS

Utilisation de quantités dépassant la mesure ordinaire

signification du diable tarot rider waite marseille le graal

ASSERVISSEMENT

Perdre sa liberté totale d'action et de décision au profit d'une influence extérieure.

signification du mal dans le tarot rider waite marseille le graal

LUMIÈRE

Vous êtes à présent conscient des chaînes que vous portez, il n'y a pas de clé, c'est juste à vous de les retirer

signification du mal dans le tarot rider waite marseille le graal

OMBRE

Etes-vous en proie à dépasser la mesure ? Avez-vous peur de sortir de vos schémas limitants ?

AMOUR

La signification du Diable dans le tarot au niveau affectif peut indiquer l’idée d’une relation qui tient sur des bases malsaines. Les partenaires peuvent se sentir captifs, sous influence. Il peut être question de colère, de jalousie, de soumission… la liste peut être longue !

TRAVAIL

Au niveau professionnel, le Diable annonce un malaise. Le poste est vécu comme une prison. Il rappelle l’origine étymologique du mot travail, « tripalium » qui est un instrument de torture. Il vous enferme dans des schémas qui empêchent votre épanouissement humain et spirituel. Peut-être n’avez-vous pas encore réalisé cela et servez votre travail de façon excessive. Au final, n’est-ce pas le travail qui se sert de vous ?

ARGENT

Dans le domaine financier le Diable montre un attachement à l’argent qui n’est pas épanouissant pour vous. Ne placez pas l’argent avant l’humain et restez dans la justesse.

Par son côté excessif et débauché, le Diable indique peut-être des dépenses importantes consacrées à des postes de divertissement et de plaisir des sens.

Kazanlar tarot

Hanson Robert tarot

Haindl tarot

Fenestra tarot

Dante tarot

Classic tarot

Artist Inner vision tarot

 

Diable divers

Kazanlar tarot

Hanson Robert tarot

Haindl tarot

Fenestra tarot

Dante tarot

Classic tarot

Artist Inner vision tarot

 

Note : la description et la signification de la carte sont basées sur le tarot Rider Waite Smith

Cartes du Tarot Rider Waite Smith